Langues

Alfons, l’humoriste français le plus connu en Allemagne

Français

En riant ensemble, on devient copains.

Alfons, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Emmanuel Peterfalvi, mais mon nom d’artiste, c’est Alfons. Je suis Français et ça fait 25 ans que j’habite en Allemagne, ça fait une vingtaine d’années que je fais des émissions de télé, et une dizaine d’années que je fais des spectacles sur scène. Je me moque des Allemands et je me moque des Français. Et on rit ensemble.

Comment et quand êtes-vous arrivé en Allemagne ?

Je suis arrivé en 1991. À l’époque, il fallait faire son service militaire, c’était obligatoire, et moi je ne voulais pas le faire. Mais il y avait une possibilité de travailler à l’étranger. Donc je suis arrivé en Allemagne dans une station de télévision qui s’appelait Première à l’époque, maintenant c’est Sky. Et au lieu de faire mon service militaire, j’ai pu faire ça, donc c’était bien ! C’est incroyable, encore aujourd’hui j’ai du mal à y croire !

Mon oncle ne voulait pas le faire non plus et après, pour le punir, ils l’ont aussi envoyé en Allemagne !

Alfons sur scène Moi, c’est un peu pareil, sauf que moi, l’Allemagne ça m’a plu !

Qu’est-ce que vous faites pour l’amitié franco-allemande ?

Je me moque des Allemands et je me moque des Français. Et on rit ensemble. Et en riant ensemble, on devient copains.

Qu’est-ce que vous pensez du Prix de l’Engagement ?

C’est un prix que je ne connaissais pas, je trouve que c’est vraiment bien. Il y avait plein de projets – dont le vôtre – qui méritent d’être soutenus. Donc je suis très content d’avoir apporté ma petite pierre à cet édifice.

Est-ce que vous-même, vous vous engagez ?

Pas assez par rapport à ce que je voudrais faire, mais je m’engage dans le sens que, quand quelque chose me choque, m’énerve ou ne me plait pas, j’en parle. À la télé, je me décarcasse pour essayer de faire rire. En même temps, c’est  pour montrer que je ne suis pas content, qu’il y a quelque chose à faire et qu’il faut changer ça.


Interview : Dagmara, Emil, Natalia et Rosalie
Dessins : Rosalie
Texte, dessins et photos © Grand méchant loup | Böser Wolf 2015
 
 

Commentaires

Ajouter un commentaire